Mastercard: paiement par reconnaissance faciale

Mastercard lance un pilote de paiement par reconnaissance faciale dans 5 supermarchés au Brésil. L’entreprise américaine s’est rapprochée de partenaires comme NEC, Payface ou encore Fujitsu pour ce nouveau programme qui vise à proposer une expérience d’achat simplifiée.

Plus de besoin de chercher son portefeuille ou son smartphone pour payer à la caisse d’un supermarché, Mastercard teste un nouveau système de paiement par un simple geste de la main ou un sourire. Ce nouveau programme de paiement biométrique a été présenté le 17 mai 2022 par Mastercard.

Un premier test au Brésil

Dans le cadre de ce projet, le spécialiste américain des systèmes de paiement travaille avec des entreprises comme NEC, Payface, Aurus, PaybyFace, PopID et Fujitsu. Un ensemble de partenaires diversifié permettant d’assurer un éventuel déploiement rapide et à grande échelle du programme. Mastercard précise que des standards auxquels les banques, les commerçants et les fournisseurs de technologie sont fixés garantissent la sécurité et la confidentialité des données personnelles.

Dans le cadre de ce programme, les participants peuvent s’enregistrer pour ce service de paiement biométrique chez eux ou en magasin via une application d’un commerçant ou d’un fournisseur d’identité. Puis, une fois les courses réalisées, les clients peuvent simplement vérifier leur ticket de caisse et payer à l’aide d’un sourire ou d’un geste de la main.

Le premier pilote est lancé cette semaine au Brésil avec Payface. La technologie Payface est intégrée dans 5 supermarchés St Marche à Sao Paulo. Les clients pourront enregistrer leurs informations de paiement et leur visage dans l’application Payface. Puis, ils pourront payer uniquement grâce à un sourire à la caisse. Et si le sourire n’est pas suffisant, est-ce que le paiement aura quand même lieu ? Mastercard ne le précise pas…

D’autres pilotes à venir

L’Américain tente de rassurant en expliquant que la même technologie est utilisée pour déverrouiller un smartphone. “La façon dont nous payons doit suivre le rythme de notre façon de vivre, de travailler et de faire des affaires, en offrant le choix aux consommateurs avec les niveaux de sécurité les plus élevés”, a commenté Ajay Bhalla, président Cyber & Intelligence chez Mastercard.

D’autres pilotes sont en train d’être planifiés au Moyen-Orient et en Asie. Ces expérimentations doivent contribuer à établir de nouvelles normes de paiement dans les magasins, peu importe leur taille. L’Américain met en avant les avantages pour les commerçants puisque ce système doit accélérer les délais de transaction et être intégré à des programmes de fidélité ce qui permet de proposer des recommandations personnalisées aux consommateurs.

Le graal d’une expérience d’achat sans friction

Mastercard suit les pas d’Amazon. Le géant de l’e-commerce teste une technologie de paiement par reconnaissance de la main. Le fonctionnement est similaire : il est nécessaire d’enregistrer au préalable ses informations de paiement et de scanner la paume de sa main avant de profiter de cette solution de paiement. Amazon teste notamment sa technologie dans l’industrie du divertissement et ses magasins Whole Foods. L’entreprise était également l’une des pionnières dans la mise en place de magasin sans caisse dit Amazon Go.

En France, Carrefour lui a emboité le pas avec son magasin autonome Carrefour Flash ainsi que la start-up Boxy. D’une façon générale, les distributeurs s’intéressent fortement à la question de savoir comment mettre en place une expérience d’achat et de paiement sans aucune friction. Le client qui entre dans le magasin peut faire ses courses et sortir avec une solution de paiement la plus simple possible, tout en étant sécurisée. De même, la fluidité des achats en ligne est essentielle pour que les clients ne renoncent pas à leur choix en raison d’une complexité trop grande.


Source: L’Usine Digitale